Produits coup de ♥

Coco mais pas secoué !


Depuis quelques années, les médecines alternatives et naturelles prennent toujours plus de place dans notre société. Soucieux de notre capital santé, nous recherchons des moyens naturels et plus sains pour nous soigner mais aussi pour nous alimenter, d’où l’émergence du marché bio.

Ce retour aux sources m’inspire et, au travers de mes articles « produits coup de cœur », je vais vous présenter les bienfaiteurs de mon quotidien qui, grâce à leurs atouts, pourraient rapidement intégrer le vôtre.

Pour cet article, c’est l’huile de coco qui est à l’honneur. Une huile qui devrait indubitablement figurer dans nos placards, de salle de bain et de cuisine !

 

Huile de coco

 (CC) Unsplash.com, Teddy Kelley @teddykelley (photo gauche), © Laura Monney Consulting (photo droite)

 

Un bon gras, rien que ça ! Et puis quoi encore ?

L’huile de coco est une huile végétale naturelle qui s’obtient par la pression de l’amande (aussi appelée pulpe), cette fine couche blanche qui est collée à la paroi, à l’intérieur de la noix de coco. Elle se trouve le plus souvent sous la forme d’huile, de lait ou de crème, dans des pots en verre ou dans des conserves.

Cette huile se différencie des autres par l’exotisme qu’elle inspire (les palmiers, la plage, … vous y êtes là ?!) mais surtout par son haut taux d’acides gras saturés (liés sous forme de triglycérides : l’acide laurique, caprique et caprylique) ce qui lui a longtemps valu les critiques de bons nombres de nutritionnistes qui l’accusaient de favoriser la prise de poids. Or depuis les années 2000, la science a pu démontrer que les acides gras saturés ne sont pas mauvais pour la santé. Au contraire explique le nutriotionniste Valerio Rizzo (1), ils constituent même un allié minceur puisque, comme tout corps gras, ils rassasient et évitent les fringales indésirables. 

Si cette huile connaît un engouement médiatique depuis quelques années, ses vertus pour la santé, elles, dépassent l’effet de mode. Jetons-y un petit coup d’œil !

  

Une huile aux mille et une utilisations…

« Ses utilisations sont innombrables, du déodorant au dentifrice à la lotion corporelle en passant par une aide à la perte de poids. (2) »

Sans volonté d’établir ici la liste exhaustive de ses bienfaits (référez-vous dans ce cas à l’article source ci-dessus), il s’agit de vous sensibiliser aux propriétés de ce produit.

 

En cuisine, Simone !

Huile coco bienfaits

(CC) Unsplash.com, Roman Kraft @romankraft

Cataloguée de « bon gras », l’huile de coco a notamment la qualité d’augmenter le « bon cholestérol » (HDL), à l’inverse du beurre qui favorise le mauvais cholestérol (LDL) dans le sang. De plus, cette huile supporte les grandes chaleurs (pour autant, inutile de l’emporter avec vous en vacances !) :

« Contrairement à d'autres huiles végétales, comme l'huile de colza ou l'huile de noix, l'huile de coco ne se détériore pas sous la chaleur, elle ne perd pas ses bienfaits et ne devient pas toxique », indique le médecin nutritionniste Corinne Chicheportiche-Ayache (3).

De ce fait, l’huile de coco se marie à vos plats, chauds ou froids ! N’hésitez donc pas à utiliser cette huile dans vos poêles, vos préparations de bircher ou vos créations de pâtisseries. Nul doute que par sa notoriété actuelle vous trouverez une quantité de recettes en ligne. Et si l’inspiration vous manque, faites un tour sur mon compte Pinterest où j’y épingle mes recettes préférées.

 

Miroir, miroir, dis-moi quelle huile me rendra la plus belle ?

Si l’huile de coco a intégré l’univers culinaire, elle se prête également bien au monde cosmétique. Très nourrissante, elle est idéale pour nourrir votre peau, vos cheveux ou vos lèvres. Si, si ! Vous pouvez l’utilisez comme lotion pour le corps, baume hydratant ou masque capillaire.

« L'huile de coco hydrate, protège la peau des toxines environnementales agressives, et régule l'équilibre acido-basique. (4) »

Il vous suffit de faire fondre une noisette d’huile de coco entre vos mains (lorsqu’elle est sous forme solide, en-dessous d’env. 20 °C) et de l’appliquer sur votre peau ou vos cheveux. L’huile de coco s’utilise aussi en dentifrice ou en soin démaquillant. L’article source ci-dessus délivre d’autres idées d’applications si vous désirez en savoir plus sur cette huile. Et Messieurs, il y en a aussi pour vous !

 

Aïe bobo, vive l’huile de coco !

Dans le domaine de la santé, l’huile de coco accomplit également des prouesses. Les études se multiplient et démontrent l’efficacité de ce produit dans la lutte contre l’hypertension, la maladie d’Alzheimer, l’épilepsie, etc. (1).

Pour des « bobos » dirons-nous un peu moins conséquents, l’huile de coco sert également de base pour les crèmes maisons. En effet, elle convient particulièrement bien aux mélanges d’huiles essentielles (HE). Ainsi, en cas d’inflammation musculaire et suivant les préceptes de l’aromathérapie, vous pouvez mélanger quelques gouttes d’HE de Gaultérie à l’huile de coco pour l’appliquer ensuite sur vos zones de tension. Parole de sportive, les résultats sont très concluants. ;)

 

Où la trouver et sous quelle forme l’acheter ?

Pour profiter de tous les bienfaits de l’huile de noix de coco, veillez à choisir une huile vierge et issue de l’agriculture biologique. Ainsi vous évitez les agents additifs (tels que les conservateurs). Privilégiez par ailleurs les produits non raffinés, non désodorisés, non blanchis, ni durcis (4 et 5).

L’huile de coco se conserve à température ambiante pendant près d’un an. Pour une utilisation moindre, préférez la conserver au réfrigérateur en la sortant minimum 30 minutes avant son application.

Vous pouvez trouver cette huile en vente dans les supermarchés Migros ou Coop. Pour ceux qui préfèrent les commandes en ligne, vous trouverez notamment ces petits pots sur les deux sites suivants (pour ne citer que ceux-là, et je ne suis pas payée pour le faire : #entoutbientouthonneur ) : Nu3 ou Green-Shop.

Vous l’aurez compris, l’huile de noix de coco est une huile aux propriétés polyvalentes. Si elle constitue un must sur ma liste de commission, elle ne remplace pas pour autant les autres huiles qui s’accordent à d’autres utilisations telles que l’huile de noix (riche en oméga 3) pour les salades ou l’huile de colza pour la cuisson des aliments.

Restez curieux! Un pommeau de douche Natur&Ô fera l’objet du prochain article « produit coup de cœur ».

 

Sources:

  1. FEMINA, « Le come-back de l’huile de coco » in http://www.femina.ch/societe/sante/come-back-huile-de-coco-bon-cholesterol-anticancer-alzheimer, mis en ligne le 10 janvier 2016, consulté le 17 novembre 2016.
  2. SAIN ET NATUREL, « 40 bienfaits et utilisations de l’huile de coco » in http://sain-et-naturel.com/40-bienfaits-et-utilisations-de-l-huile-de-coco.html , mis en ligne le 10 septembre 2016, consulté le 18 novembre 2016.
  3. FIGARO, « Vrai ou faux ? Les idées reçues sur les bienfaits de l’huile de coco » in http://madame.lefigaro.fr/bien-etre/vrai-ou-faux-les-idees-recues-sur-lhuile-de-coco-070416-113756, mis en ligne le 7 avril 2016, consulté le 10 novembre 2016.
  4. ECCO VERDE, « L’huile de coco, talentueuse et exotique” in https://www.ecco-verde.ch/fr-CH/info/beauty-blog/lhuile-de-coco-talentueuse-et-exotique, mis en ligne le 14 juin 2016, consulté le 10 novembre 2016.
  5. ECCO VERDE, « L’huile de coco pour vos soins quotidiens » in https://www.ecco-verde.ch/fr-CH/info/beauty-blog/lhuile-de-coco-pour-vos-soins-quotidiens, mis en ligne le 27 juin 2016, consulté le 10 novembre 2016. 

 

Commentaire(s)

picto plume

Sur le même thème :

Le concept du brunch spirituel

Participez au "brunch spirituel" pour découvrir des thérapeutes et leurs médecines naturelles!

Lire la suite

... Vingt-cinq ...

Regardez mon logo Laura Monney Consulting de plus près… vous voyez ? Eh oui, le nombre 25 y figure en tout petit, inscrit dans l’illustration de la plume. Mais que signifie-t-il ?

Lire la suite

Mes activités spirituelles

N’ayant aucune prédisposition ou don inné, j’ai appris à développer mes compétences énergétiques et propose trois types de soins.

Lire la suite